mardi 31 mars 2015

Dieudonné Auguste Lancelot

Mont-St-Michel (?)
signé en bas au centre
Dieudonné Auguste Lancelot 
est un lithographe graveur et illustrateur français né à Sézanne en 1822, mort à Paris en 1894. 
Il est le frère de Gustave LANCELOT, le photographe troyen. Leur père Nicolas LANCELOT (1763-1830), instituteur, officier d'académie pris sa retraite à Troyes.
La fille de Dieudonné, Marcelle Renée Lancelot, était une femme sculpteur, graveur et médailleur française.

Il fut élève d'Anne-François Arnaud, de Troyes, et exposa au Salon épisodiquement, de 1853 à 1876. Il illustra des publications comme Le Tour du mondeLe Magasin pittoresqueLes Jardins, et le Guide itinéraire pour les voyageurs.

dimanche 29 mars 2015

Le Rapt en noir et blanc Suchetet - L. Brunon - Troyes

Photo Louis Brunon (1863 - 1931), avant 1930

LE RAPT illuminé - PHOTOGRAPHIE PRESSE  provenant d'un fond photo L. BRUNON – TROYES - Tirage argentique de l'époque Photo prise du monument d'Auguste SUCHETET *
 - Mention au verso  5 projecteurs P150 - 1P11 Réalisé par la Lyonnaise des Eaux
Ancienne-PHOTO-PRESSE-Ville-de-TROYES

Qui était Louis BRUNON (1863-1931), photographe à Troyes.


Louis Hippolyte BRUNON est né à Troyes, le 17 janvier 1863. Il est issu d’une famille modeste de blanchisseur des Hauts-Trévois. Louis Brunon était l’employé depuis 1895 de Gustave LANCELOT, photographe à Troyes.

Les photographies de Brunon se retrouvent dans le fond Lancelot-Brunon, vendues en 1971 aux Archives départementales de l’Aube par Madame Brunon, veuve de son fils Bernard Brunon. Le fonds photographique Lancelot-Brunon est d’une très grande richesse. Acquis en 1971 par le département de l’Aube, il se compose de plus de 2 500 clichés sur plaque de verre de différentes dimensions, auxquels s’ajoutent 14 albums d’épreuves. Le fonds a été partiellement publié par l’association des Amis des archives de l’Aube dans les années 1990. Cette collection, dont les Archives ne détiennent qu’une partie, a été constituée par le célèbre dessinateur et photographe Gustave Lancelot (1830-1906), et augmentée par ses successeurs Louis (1863-1931) et Bernard Brunon (1901-1935). G. Lancelot débute son activité de photographe dès les années 1857-1858. Très rapidement, il se fait connaître et publie des sélections de ses œuvres sous les titres Département de l’Aube archéologique et monumental et Catalogue de la collection Gustave Lancelot (1890). En 1903, il édite une collection de cartes postales. Deux ans plus tard, un an avant sa mort, il cède son fonds à Louis Brunon.

Comme son « maître » Gustave Lancelot, Louis Brunon édita de nombreuses cartes postales originales ou en provenance du fonds Lancelot, ainsi que des gravures. Elles sont recherchées des collectionneurs troyens. Mentionnons aussi tous les portraits Carte de visite (CDV), avec la raison sociale du studio au dos et la signature sur le devant, sous l’image comme cela se pratiquait à la fin du XIXème siècle. Ensuite apparurent, les classiques photos de studio, pour les grands événements de la vie. De quoi alimenter vos albums…

Le 14 février 1920, Brunon acquit l’immeuble du 10 de la rue Thiers (Général de Gaulle) où était installé le studio de Lancelot, de l’épouse de l’ancien maire de Troyes Charles Lemblin. Louis Brunon décéda à Troyes, le 17 mars 1931, après avoir, le 24 décembre 1930, cédé à son tour le fonds à son fils Bernard Ernest, né en 1901.

C’est grâce à Louis Brunon, à son fils et à sa belle-fille que la riche collection constituée par G. Lancelot est désormais conservée aux Archives départementales. Signalons que ce fonds est constitué de plaques de verre de G. Lancelot, L. & B Brunon, mais aussi d’Alexandre Jean-Pierre Clausel, premier photographe Troyes, qui ont pu être acquis par Lancelot à la mort de ce dernier. Leur attribution pose problème, comme le fait remarquer Benoît Van Reeth dans son préambule pour : L’Aube, images de son passé, 3 tomes, Troyes : AAAA, 1991-1998.


Synthèse établie d’après Jean-Marc ROGER, Note biographique sur G. Lancelot, dans La collection G. Lancelot-Brunon, catalogue de l’exposition, Troyes, 1981, p. 1-7. Et Xavier de la Selle, Aux Archives départementales de l’Aube, La Vie en Champagne n° 39 page 11

* Auguste Edmé Suchetet, né le 12 mars 1854 à Vendeuvre sur Barse, et mort à Paris en mai 1932, est un sculpteur français.

samedi 28 mars 2015

LOUIS ULBACH, portrait

Louis Ulbach, dit Ferragus, né à Troyes le 7 mars 1822 et mort à Paris le 16 avril 1889 à la Bibliothèque de l'Arsenal, est un journaliste, romancier et auteur dramatique français.

jeudi 26 mars 2015

Troyes - Hôtel du Char d'Or rue de Preize

L'Hôtel du Char d'Or et sa buvette se trouvaient rue de Preize, au N° 43 et 45.
On voit très bien les rails du tramway et la succursale n° 8 des Etablissements Economiques Troyes. Toute une époque, avec les clients qui posent pour le photographe dans leur tenue ordinaire. Les "habits du dimanche" seront portés pour aller à la messe dimanche...

lundi 23 mars 2015

Troyes 1948 - Renaissance du commerce

Renaissance du commerce après guerre.

Illustration de Pierre PELTIER, dessinateur animalier et responsable publicité de l'EST-ÉCLAIR.
Nous avons fait une étude sur lui dans le cadre de l'ATEC à Troyes.

Carte postale format 10 x 15, ayant voyagé, assez rare, vu deux fois en trente ans de cartophilie.

mardi 10 mars 2015

Horloge astronomique du Révérend Père Louis BRISSON - TROYES


L'horloge astronomique du Révérend Père Louis BRISSON (1817-1908), présentée à l'Exposition de 1860 à Troyes.

Source : P. DUFOUR, Le Très Révérend Père Louis BRISSON, Desclé de Brouwer, Paris, 1937

dimanche 8 mars 2015

Commune de Saint-Martin-ès-Vignes - TROYES

Plan indiquant la position respective des territoires de Troyes et de St Martin-ès-Vignes (en jaune), dressé d'après les documents du Cadastre Source : Gallica


St-Martin-ès-Vigne, commune indépendante, annexée par la ville de Troyes (de force) en 1856.

Les bourgades de Pouilly, de la Charme, des Marots et de Preize constituaient alors la paroisse qui ne fut intégrée à la ville de Troyes qu'en 1856. La première pierre de l'église St Martin actuelle fut posée le 15 octobre 1592 et sa construction dura un siècle et demi.    
En savoir plus : Troyes-st-martin-es-vignes

L'église initiale du village de St Martin, dédiée à Sainte Jule, était dressée sur le tombeau de cette martyre. Elle fut détruite en 1590 par les Ligueurs. Les habitants du village,, essentiellement des vignerons et des paysans, entreprirent la reconstruction d'un nouvel édifice à moins d'un kilomètre du premier, conservant de celui-ci la cloche, des gargouilles, l'orgue, du mobilier et des vitraux.    

Voyez : Alfred MORIN : Un Centenaire Oublié,L’ANNEXION DE St -MARTIN-ES-VIGNES A LA VILLE DE TROYES, La Renaissance, 1957 Monsieur Alfred Morin a été sous-bibliothécaire à la Bibliothèque de Troyes ainsi que membre associé de la Société académique de l'Aube. Il consacra sa vie entière à étudier l'évolution des anciennes maisons troyennes (changements de propriétaires, transformations architecturales et topographiques).

Chanoine Arthur Emile Prevost, Histoire de Saint-Martin-ès-Vignes : Quartier et paroisse de Troyes, 1936 

Françoise BIBOLET, Les vitraux de St-Martin-ès-Vignes, La Renaissance, 1959

Club Alpin Français - Caravanes Scolaires - Les caravanes scolaires organisées par le Club Alpin Français. Associant éducation physique, intellectuelle et morale, les caravanes scolaires se présentaient comme une pédagogie novatrice visant à lutter contre la « dégénérescence » de la nation française après la défaite de 1870. 

Auteur Olivier Hoibian Laboratoire "Sport-organisation-identité" EA3690 UFRSTAPS- Université Paul Sabatier-Toulouse III Paru dans Babel, 8 | 2003 © Babel Caravanes scolaires organisées par le Club Alpin Français

samedi 7 mars 2015

Statuaire Troyes Aube

La statuaire troyenne est représenté par une centaines de sculptures qui ornent les églises de la cité des Tricasses et qui illustrent le « Beau 16e siècle ».


vendredi 6 mars 2015

TROYES : la Maison des Sauveteurs de l'Aube


La maison des sauveteurs de l'Aube
Au fond, l'écluse Danton
SOCIETE DE SECOURS MUTUELS DES SAUVETEURS HUMANITAIRES DE L'AUBE 

Celte Société, fondée sous le patronage de l'administration de la ville de Troyes, et approuvée par arrêté préfectoral en date du 10 juillet 1884, a pour Dut de réunir tous les hommes de dévouement qui ont obtenu des récompenses honorifiques, en vue de se connaître, de se concerter, de s'unir pour collabore à l'oeuvre commune, de faire le bien et de secourir ses semblables.
De se créer un capital qui lui permette de donner les soins du médecin et les médicaments a ses membres participants malades, de leur accorder un secours journalier de 1 fr. pendant le 1er trimestre et de 0 fr. 75 les suivants, et de subvenir aux dépenses occasionnées pour la célébration de sa fête annuelle. — Cette Société à un grand nombre de membres honoraires qui contribuent à son développement, et environ 80 membres participants.
Elle possède un poste de secours, situé quai des Comtes-de-Champagne, où est déposé des engins de sauvetage et médicaments, à la disposition de toute personne pouvant porter secours. 
Annuaire administratif et statistique du département de l'Aube, 1900  

jeudi 5 mars 2015

Doctor O. D'JOHNTON - Académie de Sainte-Savine - TROYES

Henri JOANNETON, qui signait parfois du pseudonyme Doctor O. D'Johnton,
 pour ses écrits publiés par l'ACADEMIE DE SAINTE-SAVINE, a fait construire cette maison sur le canal de la Haute-Seine à Troyes.

Notre ingénieur académicien, avait de "l'humour pour quarante " !
Il produisit une dizaine d'ouvrages quasi introuvables, comme son "GARGOVILLES"* publié chez Frémont en 1908, et que nous avons le plaisir de conserver dans nos archives.

* Il faut traduire le V romain comme un U.                                                                                                                

La Maison du Coq d'Or construite par l'ingénieur Joanneton.


mercredi 4 mars 2015

Cartes Postales éditeur L. MAIRET Troyes

L. MAIRET, bien connu des cartophiles, était éditeur de cartes postales, et spécialiste des registres. (à l'angle de la rue du Marché aux Noix).