vendredi 24 mars 2017

TROYES : Ligue patriotique des Françaises

 Ligue patriotique des Françaises
Stand de la branche Troyenne de la LPF à la Foire de Champagne
La Ligue patriotique des Françaises est une association féminine créée en 1902, par scission de la Ligue des femmes françaises, jugée trop monarchiste. Elle se dit ennemie du jacobinisme, du socialisme et de la « juiverie », et constitue un satellite du parti Action libérale populaire (ALP).
TROYES mars 1932 : Congrès de le L.P.F. – Discours prononcé par Mgr FELTIN, évêque de Troyes, au Congrès général de la Ligue Patriotique des Françaises, 11 mars 1932.
Après une première période où ses objectifs sont d'exercer une forme de pouvoir politique, avec le soutien de « bons candidats » issus de l'ALP, sous la présidence de la Baronne de Brigode, elle évolue après le décès de celle-ci (1906) et l'échec du parti aux élections législatives. En 1906 la ligue conserve son but de défense de la religion catholique, mais réoriente ses actions en faveur de l'éducation sociale, des interventions de bienfaisance et de l'action sociale. Elle compte 200 000 adhérentes en 1905, 500 000 en 1911, 1 000 000 en 1929 et 1 500 000 en 1932, ce qui fait d'elle la plus importante association féminine de la première moitié du xxsiècle, loin devant les organisations féministes.
Voir : Dumons Bruno, « Mobilisation politique et ligues féminines dans la France catholique du début du siècle. La ligue des femmes françaises et la ligue patriotique des françaises (1901-1914) », Vingtième Siècle. Revue d'histoire 1/2002 (no 73), p. 39-50 

samedi 18 mars 2017

TROYES Le Vouldy La Pielle, Jardins GOMMERET-PETIT

En 1900 Gommeret était mécanicien, 4 chaussée du Vouldy.
Les jardins loués aux familles s'étendaient derrière le Moulin de la Pielle dont vous apercevez le toit sur la 3ème carte postale. Rien que sur ce cliché on devine 4 cheminées d'usine. 

Le Vouldy était un quartier usinier et de nature.
Qui a dit que la carte retraçait notre passé collectif avec des petits faits et événements perdus, oubliés ou disparus ? 
L'ATEC peut être...
J'ai trouvé un GOMMERET Jean-François ayant déposé des brevets relatifs à la mécanique, peur être en lien avec la bonneterie ? 




dimanche 5 mars 2017

Banque Populaire de Troyes créée en 1917

La création de cet établissement bancaire remonte à 1917 : il s'agissait des Banques Populaires créées pour pallier les insuffisances des grandes banques. 

samedi 4 mars 2017

AIX-en-OTHE, le Marché couvert et la Place publique

L’un des 100 marchés d’exception en France à découvrir sur la Place de l'Hôtel de Ville et sous la Halle « de type Baltard ». Un superbe bâtiment à structure métallique, qui mêle harmonieusement la brique de pays, le verre et la fonte. Il a été construit par Aristide Fortier en 1889.





mercredi 1 mars 2017

Jeunes filles en tutu, studio Brunon Troyes

Jeunes filles en tutu.
Le tutu est le costume de scène de la danseuse classique. Apparu avec le ballet romantique, il comprend le tutu proprement dit, qui est une jupe faite de plusieurs rangées superposées de tulle, tarlatane ou mousseline très apprêtées, montée sur un empiècement décolleté ou corselet, et recouvrant une culotte courte appelée trousse.
Photo studio B. Brunon, Troyes

dimanche 26 février 2017

TROYES, boulevard Victor Hugo - La bande des lyonnais dévalisa la Banque de France en 1937.

La bande des lyonnais dévalisa 

la Banque de France le 31/12/1937. - Janvier 1938, la voiture retrouvée à St-Mards-en-Othe.

TROYES, boulevard Victor Hugo - La bande des lyonnais dévalisa
la Banque de France le 31/12/1937.
La Banque de France, le boulevard et un café au coin de la rue Colonel Driant.
La croix marque l'emplacement où les malfaiteurs cachés dans la pissotière, dévalisèrent les encaisseurs sortant de la banque, alors qu'il faisait déjà nuit.
voyez Détective :



mardi 21 février 2017

TROYES : Foires de Mars 1907 & 1908, Restaurant Vincent BONTA - Music-Hall GALLICI-RANCY



portrait (Gallici Henri, moustache, en buste), 1908

 "Gallici-Rancy" ; "Piret" signature de l'auteur en bas à gauche; - En bas, à droite, sigle de l'imprimerie : "Imprimerie Martini Affiches de tous formats Travaux de publicité Troyes"

Affiche publicitaire pour un spectacle de Gallici-Rancy. Portrait en gros plan de Henri Gallici. Le visage dont le traitement imite celui du crayon (larges traits et coloriage de certaines parties pour donner du modelé au visage) se détache sur un fond rouge.
Source : Base joconde

dimanche 19 février 2017

TROYES-ST-JULIEN Octroi rue du Moulin de Pétal

OCTROI de St-JULIEN, aujourd'hui, rue Maurice Romagon.
Les sapins à gauche sont ceux du canal bouché. Cette maison existe toujours. Voyez la photo actuelle.

Consultez : L'Octroi de la ville de Troyes, par Ferdinand-Jean-Étienne-Timothée Eymard,
 imprimerie du "Petit-Troyen, 1883 - 22 pages


vendredi 10 février 2017

TROYES - LA SEINE AU DÉVERSOIR DE COULIS-CHANTEPIERRE (LAVAUX)

Voilà un lieu, COULIS, très champêtre où nous allions à la baignade et à la pêche, dans le trou formé par la Seine au pied du déversoir. Le pont de chemin de fer est celui de la ligne de Chalons à Sens. Jusqu'aux années 60, cette baignade était très appréciée des habitants au nord de Troyes et banlieue : Tauxelles, Fouchy, St-Martin etc...

vendredi 3 février 2017

ATEC-TROYES, Cylindre à vapeur Moline-St-Julien-Troyes

Samedi 4 février 2017 - Bourse aux cartes postales
à St-Julien-les-Villas (Troyes sud)

Le cylindre et ses trois remorques :
Photo prise devant le studio du photographe Paul Martinet à côté du Chalet Vert au Vouldy.
Rappelons que la MOLINE est un ancien hameau partagé entre Troyes et St-Julien.

jeudi 2 février 2017

TROYES - André HALOT étameur ferblantier (Aujourd'hui, Halot Ménage)


TROYES - André HALOT étameur ferblantier (Aujourd'hui, Halot Ménage)
André Halot, étameur de son état, avait son atelier dans la Cour Doué. Années 1930 André HALOT, étameur ferblantier, argenture. Voir aussi troyes-andre-halot-etameur-ferblantier

mardi 31 janvier 2017

Percement du boulevard Blanqui à Troyes

Le percement du boulevard Blanqui à Troyes est une réalisation assez récente, que l’on peut situer dans les années 1930. Pose des collecteurs d'égouts.
Sur ces deux clichés rares, on remarque une maison fraîchement recrépit. Elle a été coupée sur toute sa profondeur et sa hauteur  pour dégager le carrefour créé avec la route de Paris (Général Leclerc) et la rue de la Haute-Charme. De l’autre côté, on devine un commerce succursaliste, la Ruche Moderne (en noir) et un garage automobile tenue par M. Villemin. Ensuite le marbrier Harault.
La maison à droite est toujours en place à l’angle du feu tricolore.
A noter que le ru Bécon coule à gauche du cliché dans le verger, puis il traverse sous le boulevard. On aperçoit la margelle à l’endroit où il passe sous la route de Paris. Visible encore vers 1970, avant lotissement. 
 Collection Bernard MOQUERY, que nous remercions pour sa courtoisie.

vendredi 27 janvier 2017

TROYES, travaux devant chez GOBLET (J.), Encadreur, marchand de gravures, photographe

Sur la pancarte : GOBLET (J.), Encadreur, marchand de gravures et, sans doute quelques années seulement, photographe au 19, faubourg Croncels de 1910 à 1917. Info de Michel TOUISSAINT, membre de l'ATEC.