mercredi 31 décembre 2014

mardi 30 décembre 2014

Commissaire-Priseur - TROYES - Histoire

Pour mémoire... Arrêté de Compte, 1890

En hommage à Monsieur Pierre POMEZ, membre de l'Académie troyenne d'études cartophiles. Un des premiers commissaires-priseurs à organiser des ventes de cartes postales anciennes à Troyes. 

Etude de Maître POAN de SAPINCOURT, Commissaire-Priseur 16, rue des Quinze-Vingts

COMMISSAIRES PRISEURS.

     Avant 1789, il existait des offices de jurés-priseurs-vendeurs de meubles, chargés à l'exclusion de tous autres, de la prisée, vente et exposition de biens meubles (Edits de février 1556, mars 1576, février 1601, octobre 1696 et février 1771.)

     Un décret du 21 juillet 1790 les supprima. Cependant les offices d'huissiers-priseurs avaient été conservés à Paris; la loi du 17 septembre 1793 ordonna qu'ils cesseraient leurs fonctions, et les notaires, greffiers et huissiers furent autorisés à faire les prisées et ventes de meubles dans toute l'étendue du territoire français.

     Les commissaires-priseurs furent institués, mais pour Paris seulement, par un décret du 27 ventôse an IX.

     La loi du 28 avril 1816, art. 89, généralisa l'institution en conférant au chef de l'Etat la faculté de nommer des commissaires-priseurs partout où il le jugerait convenable.
Une ordonnance du 26 juin suivant régla l'exécution de cette loi.

     ARRONDISSEMENT DE TROYES. 253

     Les commissaires-priseurs ont le droit exclusif de faire les prisées et ventes de meubles dans le lieu où ils sont établis. (Lois des 27 ventôse an IX, art. 1er, et 28 avril 1816, art. 89.) Dans tout le reste de l'arrondissement, s'ils résident au chef-lieu ou seulement dans l'étendue de leur canton ; s'ils sont établis dans des villes qui ne sont pas chefs-lieux d'arrondissement, ils ont la concurrence avec les notaires, les greffiers et les huissiers. (Ordonnance du 20 juin 1816.)

     Titulaires. Prédécesseurs.

     MM. MM. Plivard, rue Thiers, 134. Petit Dolot, place de la Tour, n° 1. Thirouin Férat, rue des Quinze-Vingts, 3. Poan de Sapincourt.

Annuaire administratif et statistique du département de l'Aube... 1893
gallica.bnf.
commissaires-priseurs, pour en savoir plus

lundi 29 décembre 2014

Notre Dame du Bon Secours - Hôpital annexe - Troyes

1914-1918 : A Troyes, à la Maison Mère du Bon Secours, un hôpital de 70 lits est mis en place. Il est une annexe de l'hôpital des Jacobins débordé par l'afflux de blessés de la Bataille de la Marne.
Sœur Auguste, Supérieure générale en 1914 lorsque la guerre éclata, a voulu  faire participer le Bon Secours aux œuvres de dévouement envers les  militaires blessés.  Elle prend contact avec le docteur Bailleul responsable de l'hôpital complémentaire n°, 2 dit des Jacobins, qui vient d'ouvrir. 
Pendant toute la guerre, le noviciat fut transféré à la maison de Nice et dès le mois de septembre 1914, ces locaux furent affectés à une vaste infirmerie, « un petit hôpital de 70 lits  admirablement organisé où pendant quatre ans, des centaines de blessés et de malades s’y succédèrent, soignés si intelligemment par les Sœurs du Bon Secours, qu’il n’y eut dans cet établissement, qu’un nombre infime de décès ». (La Revue Catholique de Troyes)

Maison Mère des sœurs du Bon Secours 

La chapelle



mardi 23 décembre 2014

Évêque de Troyes et protecteur SAN LUPO - SAINT-LOUP

Evêque de Troyes et protecteur de SAN LUPO

San Lupo est une commune de la province de Benevento dans la région Campanie en Italie.

Saint Loup désigne plusieurs saints nommés Loup ou Leu, ancienne appellation du loup en langue française. Le plus célèbre est Loup de Troyes qui accompagna saint Germain d'Auxerre en Grande-Bretagne. Il est né à Toul en 383 et mort en 478 ou 479. Il est fêté le 29 juillet.


samedi 13 décembre 2014

Transports LEMAIRE - TROYES - ROMILLY

Correspondant à Paris, l'Express Français
 - en  1950 : 35, rue du Clos-le-Roi et 39, rue Jailland-Deschainetsen 1975, une seule adresse 35, rue Jean Lacoste.d'après des anciens annuaires. Merci à MD